A chacun ses petites misères…

yvan2.jpgC’est ça la course océanique, ce ne sont pas que des tracés parfaits sans accroc ! Chaque bateau, chaque concurrent a son lot de petites histoires, mésaventures, avaries à raconter. Après Gitana XI qui a failli chavirer, Banque Populaire qui a connu un problème de safran, Virbac Paprec qui a heurté un mammifère ou Roxy qui rencontre des problèmes électroniques, c’est au tour du Trimaran Brossard de connaître un petit problème…

Encore pointé 3ème hier soir à 20 heures, Yvan Bourgnon était parfaitement dans le tempo aux passages des Açores. Bien calé dans le sillage de Lionel Lemonchois et son Gitana XI, tout allait pour le mieux jusqu’au milieu de la nuit où Yvan a connu un souci avec son vérin de pilote ce qui a bloqué la barre de direction pendant de longues minutes. Un fait qu’il n’explique pas pour l’instant : Je ne comprends pas trop, le vérin s’est bloqué ce qui m’a obligé à tourner dans tous les sens pour le débloquer.

Au final, comme souvent, plus de peur que de mal. Quelques milles de perdus tout de même et le Trimaran Brossard repartait de plus belle Là je suis reparti à fond, je suis à 28 noeuds !

Au classement de 12 heures, Yvan Bourgnon pointait en 5ème position à 151,9 milles de Gitana XI.

Si la journée d’hier fut consacré au passage des Açores, où la flotte s’était scindée en 2 (ceux du Nord et ceux du Sud), les Trimarans ont de nouveau empanné pour désormais faire route directe vers l’arrivée.

Dans les prochaines heures, le vent va s’installer au secteur Nord entre 20 et 30 nœuds, permettant toujours cette glisse qu’ils aiment tant. Ils devraient passer les 500 milles en 24h, et à ce rythme là, une arrivée pourrait être prévue dans la journée de mardi, voir lundi en fin de journée !

Communiqué Team Ocean